Quand je pense à toi.

Goutte d’eau portée par ma joue,

après un battement de cils,

ma main dans tes cheveux doux,

tendresse tenue par un fil.

tendresse

En réponse à mes articles et mes questions sur l’amour, l’affection, le rapport à l’autre. Tellement à partager, à donner, à vivre.
Je regrette les distances, les départs, les croisements de regards qui restent graver dans la mémoire. Je ne veux pas de dualité, je ne veux pas choisir. Je veux juste partager et ne pas vivre en solitaire les battements de mon coeur. Ici Calista tendresse à l’état pur, douceur de ces traits d’enfant qui me font penser à la simplicité de cette âge. A l’insouciance, la vie sans la peur de faire mal, de perdre l’autre, de pouvoir s’exprimer sans crainte de tout gâcher. Et pourtant il est conseiller de se taire et de tout garder….

La vulnérabilité est la douceur du coeur. Peut on la montrer?

Publicités

~ par gaetanehermans sur octobre 30, 2014.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :